Rapport d'activités IRAM 2014

L'année 2014, année de l'agriculture familiale, a confirmé, par les débats qu'elle a suscités, la pertinence des engagements de l'Iram, dans l'appui aux petits producteurs du Sud pour le renforcement de leurs capacités à intervenir dans la définition des politiques agricoles et de sécurité alimentaire. Elle a également mis en évidence que les réflexions en cours à l’Iram sur le développement économique des territoires ruraux sont d’une grande actualité. Sur ces questions, l’iram s’est réinvesti sur un de ses « terrains historiques », l’Afrique du Nord, avec des activités diversifiées, certaines inscrites à nouveau dans le long terme.

Des évolutions majeures sont en cours dans les politiques d’aide publique au développement et dans le financement du développement. Au-delà, le contexte socio-politique dans nombre de pays dans lequel l’Iram intervient continue à se complexifier. L’année 2014, loin de voir la résolution des crises des années antérieures, a connu malheureusement une extension de celles-ci à d’autres zones géographiques et avec des répercussions dramatiques en Europe.

Ce contexte nous engage à imaginer des manières innovantes de travailler et à renforcer encore davantage nos liens avec les partenaires du Sud qui partagent avec nous les mêmes principes et objectifs.

2014 a ainsi été une année intense en réflexions et débats. Nous espérons que ce rapport d'activités en restituera la richesse.

 

 

Retour aux actualités