Programme Concerté Maroc 2002-2014. Synthèse de l'étude finale

Le programme concerté Maroc (PCM) est un programme concerté pluri-acteurs (organisations de la société civile marocaine et française et pouvoirs publics marocains et français). Son ambition était de contribuer à la construction de politique de développement prenant en compte les attentes et les aspirations de la jeunesse marocaine. Le PCM a bénéficié de l’appui financier du MAE puis de l’AFD. Il a été vécu comme une expérience exceptionnelle par les acteurs qui l’ont porté. Mais les effets de ce programme résultant de la combinaison de plusieurs facteurs et de l’interaction entre un grand nombre d’acteurs sont difficiles à analyser. L’étude finale dont la synthèse est présentée ici a été commanditée par Solidarité Laïque et par le Réseau Marocain pour la Jeunesse et la Concertation (REMAJEC) créé en 2011 dans le cadre du PCM. L’enjeu de l’étude n’est pas tant de «mesurer» des changements, que de comprendre, à partir du point de vue de ses acteurs, comment ils se sont progressivement produits et quelle a été la contribution du PCM à ces processus.

Les domaines de changements ont été mis en évidence comme la capacité de construction collective pluri-acteurs, la prise de responsabilité et la prise d’initiative des jeunes marocains, le renforcement des organisations engagées dans les « politiques jeunesse » et l’influence de ces acteurs sur le développement de leurs territoires et sur les politiques jeunesses.

Les grands types de ressources mises à disposition par le PCM et qui ont contribué à ces changements ont été : le choix de thématiques autour de la jeunesse, une animation transversale pour apprendre à construire ensemble à différentes échelles, l’élaboration de procédures pour appuyer les dynamiques collectives, enfin du temps et des ressources sur une période de 12 ans.

Retour aux actualités