L'iram recherche

Expert - Experts long terme développement agricole et rural - MADAGASCAR

Description :
Le programme de Renforcement INstitutionnel vers le Développement de la Résilience Agricole (RINDRA), financé par la Commission Européenne, vise à contribuer à la relance économique et du développement durable, par l’amélioration des infrastructures et par le développement rural. Son objectif général est d’améliorer la productivité, la rentabilité et la durabilité des chaînes de valeur agricoles, en tenant compte des questions environnementales.
Ses deux objectifs spécifiques sont, d’une part, d'accompagner l’opérationnalisation des institutions publiques et parapubliques du secteur Agriculture - Elevage – Pêche - Environnement (AEPE), et d’autre part, d’améliorer l’accès au financement pour les producteurs du secteur AEPE.
La coordination du programme sera localisée à Antananarivo, au sein du Bureau d'Appui à l'Ordonnateur National (BAON), Maître d'Ouvrage du programme, avec des antennes situées au niveau des ministères sectoriels. Le programme interviendra en complémentarité avec les appuis prévus par la Commission Européenne au niveau régional (Nord, Centre et Sud), qui permettront de fournir des appuis spécifiques pour le développement d'une agriculture durable et compétitive, l'amélioration du financement du secteur agricole au niveau central, en fonction des priorités et potentiels locaux, ainsi que la préservation de l'environnement.

Le descriptif définitif des fonctions à assumer et des qualifications requises pour les différents postes d’expert n'est pas encore disponible à ce stade. Les éléments ci-dessous sont donc donnés à titre indicatif.

Experts recherchés :
Une Assistance Technique (AT) long terme est requise pour accompagner la mise en œuvre du programme, décomposée comme suit, sous réserve des termes de référence à venir :

Deux experts seniors basés à Antananarivo en appui au BAON, avec déplacements fréquents dans les différentes régions Nord, Centre et Sud d’intervention de la Commission Européenne :

  • Un expert principal senior Coordinateur de Programme ;
  • Un expert principal senior Spécialiste des Procédures Contractuelles et Financières de l'UE.

Quatre experts seniors basés au sein des Ministères Techniques à Antananarivo, à savoir le Ministère auprès de la Présidence en charge de l'Agriculture et de l'Elevage, Ministère des Ressources Halieutiques et de la Pêche et le Ministère de l'Environnement, de l'Ecologie et des Forêts.


Compétences, qualités et expériences :
A titre indicatif, il est attendu de façon générique de la part de chacun des experts :

  • Un minimum de 15 ans d’expérience dans le domaine du développement agricole et rural dans les pays ACP dont au moins 7 ans en Afrique sub-saharienne.
  • Une expérience avérée dans au moins 2 projets dans le secteur en tant que chef de mission ;
  • Une expérience avérée de gestion de projets sur financement FED et en matière de procédures afférentes ;
  • La maitrise des dispositifs et outils de suivi évaluation ;
  • La maitrise des outils informatiques de base (traitement de texte, tableur, présentation, messagerie et internet) ;
  • De très bonnes capacités rédactionnelles (rapports, notes de synthèse, stratégies, etc.) et de communication orale, d'excellentes capacités d'adaptation et d'intégration, notamment dans une administration nationale d'un pays d'Afrique sub-saharienne, d’excellentes aptitudes de travail dans un environnement multiculturel complexe et pluridisciplinaire ; des qualités de pédagogie et une ferme volonté à s'inscrire dans une démarche d'appui-conseil devant favoriser le transfert de compétences.

Par ailleurs, toujours à titre indicatif, il sera recherché, à titre spécifique selon les profils des experts positionnés au sein des Ministères techniques, des expériences avérées dans les domaines de la gestion de la commercialisation et de la consommation dans ses aspects qualité (aspects sanitaires et phytosanitaires); l'élevage et la santé animale; la formation agricole et le financement agricole. Des expériences transversales à l’ensemble de ces domaines sont souhaitables.

Formation :
Tous les experts recherchés devront être titulaire d'un diplôme d'ingénieur (BAC+ 5 ou tout autre diplôme équivalent dans la nomenclature internationale) dans le domaine de l’agriculture et de la zootechnie, de l’agroéconomie, des sciences de l'environnement ou du génie rural.

Langue : Une excellente maitrise de la langue française orale et écrite.

Durée du poste : Les durées des postes sont les suivantes :

  • 60 hommes / mois expert principal senior Coordinateur de Programme
  • 55 hommes / mois pour tous les autres experts.

Démarrage : Fin 1er semestre 2017

Localisation : Madagascar + missions dans le pays

Salaire : Selon grille IRAM

Postuler

Emploi - Chargé(e) de programme confirmé(e) en développement pastoral - PARIS ou MONTPELLIER

Poste : chargé(e) de programme à temps plein, Equipe Acteurs, Ressources et Territoires, avec pour contributions :

  • réalisation d’études (diagnostics liés aux systèmes d’élevage pastoraux et agro-pastoraux, identifications, diagnostics, programmations, faisabilités, évaluations ex-post) ;
  • organisation d’appuis et de formations à destination des acteurs publics ou professionnels, dans le cadre de projets d’appui au développement de l’élevage : vulnérabilité et résilience des systèmes d’élevage, dynamiques des ressources pastorales en lien avec le changement climatique, stratégies d’aménagement agro-pastoral et d’hydraulique pastorale, règlementations de gestion des ressources pastorales, organisation des professionnels) ;
  • activités de veille scientifique, capitalisation, conception, mise en œuvre, suivi et accompagnement techniques et méthodologiques dans les domaines ci-dessus.

Ces missions exigent un travail important de collaboration avec les autres membres de l’équipe ART (gestion des ressources naturelles, changement climatique, agriculture pluviale et irriguée, décentralisation - développement local…) ainsi qu’une articulation avec les pôles Politiques publiques, Filières agricoles, organisations paysannes, etc.).


Qualifications requises obligatoires (seules les candidatures présentant ce minimum requis seront étudiées) :

  • Formation supérieure : Bac+5 zootechnie, médecine vétérinaire, géographie, sociologie rurale ou équivalent ;
  • Bonne connaissance des différents types d’élevages en zones subsaharienne et méditerranéenne, appui à l’amélioration des élevages, adaptation des systèmes au changement climatique, attestée par des formations spécialisées et un minimum de 5 années d’expertise de terrain sur ce thème ;
  • Bonne connaissance des évolutions des ressources naturelles en lien avec les modes d’exploitation pastoraux et agro-pastoraux, et les effets du climat, attestée par des formations et au minimum 5 ans d’expertise de terrain ;
  • Bonne connaissance des approches concertées d’aménagement et de gestion des ressources et du foncier pastoral, réalisation d’infrastructures pastorales hydrauliques et commerciales, modes de gestion décentralisés, attestée par des formations spécialisées et un minimum de 5 années d’expertise de terrain sur ce thème ;
  • Expériences de terrain en conception/mise en œuvre d’actions de développement de l’élevage, de gestion concertée des ressources pastorales, d’aménagement de l’espace rural, gestion du foncier rural. Au moins 7 ans d’expérience en conditions professionnelles dont 5 dans le domaine de l’élevage pastoral ou agro-pastoral (Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est, Maghreb, Madagascar, Asie du Sud-Est) ;
  • Expériences attestées (missions courtes ou longues) auprès de ministères de l’élevage, d’organisations faîtières des éleveurs et de collectivités. Maîtrise des dimensions institutionnelles et politiques du développement de l’élevage pastoral et agro-pastoral, hydraulique pastorale: aménagement de l’espace rural ;
  • Bonne capacité de rédaction (rapports d’études et de suivi, synthèses, capitalisations et outils). Maîtrise outils informatiques (outils Windows et système d’information géographique).

Aptitudes spécifiques : rigueur, capacité d’analyse technique, au travail en équipe, goût pour l’accompagnement des acteurs locaux, la participation et le dialogue. Intérêt pour l’ingénierie sociale, la socio-anthropologie.

Langues de travail: français exigé avec bonne maîtrise de l’anglais. La maîtrise de l’arabe constitue un plus.

Contrat proposé et localisation: durée indéterminée après période d’essai, Paris ou Montpellier avec missions fréquentes Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est, Maghreb, Madagascar.
Rémunération grille salaires IRAM.

Veuillez adresser vos candidature, lettre de motivation et cv actualisé via le formulaire en ligne.

Postuler

Expert - Experts long terme développement agricole et rural - Nord MADAGASCAR

Description :
Les objectifs généraux du Programme d'Appuis au Financement de l'Agriculture et aux Filières Inclusives dans le Nord de Madagascar (AFAFI-Nord), financé par la Commission Européenne, sont de promouvoir un secteur agricole durable, inclusif et performant dans trois régions cibles du Nord de Madagascar (DIANA, SAVA et ANALANJIROFO), en contribuant à la relance économique et au développement durable, par l’amélioration des infrastructures et par le développement rural.
Ses trois Objectifs Spécifiques sont:

  • l’amélioration de la gouvernance du secteur agricole,
  • l'augmentation des revenus des ménages en appuyant le développement et le renforcement de chaînes de valeur agricoles inclusives, et
  • l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages ruraux.

Le programme s'articule autour de deux composantes couvrant les trois objectifs spécifiques, d’une part, l’appui à la coordination du projet et d’autre part, l’appui aux secteurs Agriculture, Elevage, Pêche et Environnement.
La coordination du programme sera localisée à Antananarivo, au sein du Bureau d'Appui à l'Ordonnateur National (BAON), Maître d'Ouvrage du programme. Les équipes d’appui seront réparties au sein de trois antennes (Ambilobe, Sambava et Fénérive-Est) implantées dans chacune des trois régions cibles (DIANA, SAVA et ANALANJIROFO respectivement).

Le descriptif définitif des fonctions à assumer et des qualifications requises pour les différents postes d’expert n'est pas encore disponible à ce stade. Les éléments ci-dessous sont donc donnés à titre indicatif.


Experts recherchés :
Une Assistance Technique (AT) long terme est requise pour accompagner la mise en œuvre du programme, décomposée comme suit :

Deux experts seniors basés à Antananarivo en appui au BAON, avec déplacements fréquents dans les trois régions d’intervention du programme :

  • Un expert principal senior Coordinateur de Programme ;
  • Un expert principal senior Spécialiste des Procédures Contractuelles et Financières de l'UE.

Trois experts seniors basés au sein des antennes régionales, un par région en appui technique aux Directions Régionales du Développement Rural, avec une spécialisation spécifique attendue pour chaque zone d’intervention :

  • Un expert génie rural/infrastructure ;
  • Un expert élevage ;
  • Un expert environnement et ressources naturelles.

Compétences, qualités et expériences :
A titre indicatif, il est attendu de façon générique de la part de chacun des experts :

  • Un minimum de 15 ans d’expérience dans le domaine du développement agricole et rural dans les pays ACP dont au moins 7 ans en Afrique sub-saharienne.
  • Une expérience avérée dans au moins 2 projets dans le secteur en tant que chef de mission ;
  • Une expérience avérée de gestion de projets sur financement FED et en matière de procédures afférentes ;
  • La maitrise des dispositifs et outils de suivi évaluation ;
  • La maitrise des outils informatiques de base (traitement de texte, tableur, présentation, messagerie et internet) ;
  • De très bonnes capacités rédactionnelles (rapports, notes de synthèse, stratégies, etc.) et de communication orale, d'excellentes capacités d'adaptation et d'intégration, notamment dans une administration nationale d'un pays d'Afrique sub-saharienne, d’excellentes aptitudes de travail dans un environnement multiculturel complexe et pluridisciplinaire ; des qualités de pédagogie et une ferme volonté à s'inscrire dans une démarche d'appui-conseil devant favoriser le transfert de compétences.

Par ailleurs, toujours de manière indicative, il sera recherché, à titre spécifique selon les profils des experts régionaux, des expériences avérées dans les domaines du développement des chaines de valeur agricoles et d’élevage, des infrastructures productives (irrigation, hydraulique pastorale, stockage, pistes), de la gestion productive et durable des ressources naturelles (biodiversité, agroécologie, bassins versants, pâturages, aires maritimes, etc.). Des expériences transversales à l’ensemble de ces domaines sont souhaitables.

Formation :
Tous les experts recherchés devront être titulaires d'un diplôme d'ingénieur (BAC+ 5 ou tout autre diplôme équivalent dans la nomenclature internationale) dans les domaines de l’agriculture, de la zootechnie, de l’agroéconomie, des sciences de l'environnement ou du génie rural.


Langue : Une excellente maitrise de la langue française orale et écrite.


Durée du poste : Les durées des postes sont les suivantes :

  • 60 hommes / mois expert principal senior Coordinateur de Programme
  • 55 hommes / mois pour tous les autres experts.

Démarrage : Estimation fin 1er semestre 2017

Localisation : Madagascar + missions dans le pays

Salaire: Selon grille IRAM

Postuler