Identité et Histoire

L’Iram : plus d’un demi-siècle au service du développement rural

L’Institut de Recherches et d’Applications des Méthodes de développement (Iram) intervient depuis 1957 dans le champ de la coopération internationale. Aujourd’hui, l’Iram est un bureau d'études associatif alliant expertise indépendante de haut niveau et engagement éthique.

Un engagement sociétal et éthique

L’association Iram est née en 1957, en pleine accession à l’indépendance des pays africains et de l’émergence des pays en développement sur la scène internationale. À travers elle, ses fondateurs (dont Henri Grouès dit l'Abbé Pierre, Yves Goussault et Henryane de Chaponay) s’attachaient à promouvoir les ruraux dans la construction de ces nouveaux États.
 
C’est l’idée d’un « engagement dans la société » qui a ainsi fondé les premières années de l’Iram, celui-ci a depuis été formalisé par une charte. Depuis l’association s’est structurée en bureau d'études associatif.

Aujourd’hui, le groupe Iram est composé de l’association Iram et, depuis 2000, d’une société commerciale (s.a.s.u.), Iram Développement, dont l’association est l’actionnaire unique. Cette double identité lui permet de conjuguer compétences, exigence professionnelle et éthique au service du développement rural, d’un développement humain durable et d’une société moins inégalitaire :

  • L’association Iram capitalise et partage les enseignements et résultats tirés des actions de terrain, soutient des organisations du Sud, construit des partenariats à long terme avec des acteurs du Sud, réalise des actions de plaidoyer et de formation et contribue à des initiatives de recherche.
  • Iram Développement (société de droit commercial) fournit des prestations de services dans le domaine de la coopération internationale : actions de développement rural, appui-conseil, études, formations…

Les activités de l’Iram sont guidées par son document stratégique «Le projet Iram» élaboré conjointement par ses salariés et les membres de l’association. Sur cette base, en collaboration avec le C.A., garant du respect du projet, l’Iram est piloté collectivement par ses salariés à travers différentes instances.

Cette gouvernance collective se base sur la confiance, la prise d’initiative et l’implication de chacun. Elle est à la fois démocratique et équitable… deux valeurs que l’Iram prône et met en pratique au service du développement rural.

En 60 ans, le groupe associatif Iram a réuni plusieurs milliers de références.

Quatre enjeux prioritaires

L’Iram mène ses actions dans une quarantaine de pays d’intervention — Afrique, Amérique latine et centrale, Asie du Sud-Est, Europe et au Moyen-Orient — autour de quatre enjeux prioritaires :

  • Réduction de la vulnérabilité face aux aléas
  • Renforcement des capacités des organisations locales et nationales à influencer les politiques publiques
  • Réappropriation du développement des territoires par leurs acteurs
  • Formation et insertion socio-professionnelle des jeunes ruraux