VIENT DE PARAITRE : Capitalisation des actions de formation-insertion des jeunes conduites par les ONG

Dans le cadre de la Facilité d’innovation sectorielle pour les ONG (FISONG) 2013 sur la formation professionnelle, l’Agence française de développement (AFD), en concertation avec des ONG françaises, a souhaité réaliser une étude de « capitalisation des actions de formation-insertion des jeunes conduites par des organisations non gouvernementales ».

Cette capitalisation a pour principal objectif d’être un outil au service de la qualité et de l’efficacité de l’action des ONG, en valorisant les « pratiques » de ces dernières susceptibles d’être réinvesties dans l’action future.
Elle identifie des points de recommandation et des points de questionnement à creuser dans le cadre d’échanges à poursuivre entre acteurs engagés dans la formation professionnelle et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes. L’étude a été structurée autour du questionnement central suivant : « Comment et à quelles conditions l’offre de formation professionnelle soutenue par les ONG peut-elle mieux contribuer à l’intégration des jeunes dans l’emploi durable ? ».
Cette étude est destinée aux ONG impliquées ou souhaitant s’engager dans la formation professionnelle et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et aux acteurs publics, aux collectivités locales des pays du Sud et aux bailleurs de fonds susceptibles de tirer parti des expérimentations conduites par les ONG.
Ce document synthétise les principaux enseignements détaillés et analysés dans le rapport final de l’étude et les 9 rapports de pays préparés par l’équipe de capitalisation à l’issue des missions de terrain réalisées dans le courant de l’année 2014 en en Afrique de l’Ouest (Bénin, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal), Afrique de l’Est (Ouganda), Afrique du Nord (Maroc), Amérique du Sud (Brésil), Asie du Sud-Est (Cambodge) et Europe (France).

Retour aux actualités