L'iram recherche

Emploi - chargé(e) de programme confirmé(e) en développement pastoral

L’IRAM recrute un·e chargé(e) de programme confirmé(e) en développement pastoral basé(e) au siège de l’IRAM

 

 

  • chargé de programme à temps plein, Equipe Acteurs, Ressources et Territoires, avec pour contributions :
  • Réalisation d’études (diagnostics liés aux systèmes d’élevage pastoraux et agro-pastoraux, identifications de projets, diagnostics, programmations, faisabilités, évaluations ex-post) ;
  • Mise en œuvre de projets en lien avec le pastoralisme : relation avec le commanditaire/bailleur, backstopping (missions terrain et suivi à distance), mobilisation et gestion d’expertise court-terme, suivi budgétaire et contractuel en lien avec le service gestion.
  • Organisation d’appuis et de formations à destination des acteurs publics ou professionnels, dans le cadre de projets d’appui au développement de l’élevage : vulnérabilité et résilience des systèmes d’élevage, dynamiques des ressources pastorales en lien avec le changement climatique, stratégies d’aménagement agro-pastoral et d’hydraulique pastorale, règlementations de gestion des ressources pastorales, organisation des professionnels) ;
  • L’instruction de dossiers d’appels d’offres : identification d’experts, constitution d’équipes et de partenariats avec d’autres bureaux, élaboration de notes méthodologiques, de calendriers opérationnels et de budgets.
  • Activités de veille scientifique, capitalisation, conception, mise en œuvre, suivi et accompagnement techniques et méthodologiques dans les domaines ci-dessus.

Ces missions exigent un travail important de collaboration avec les autres membres de l’équipe ART (gestion des ressources naturelles, changement climatique, agriculture pluviale et irriguée, décentralisation - développement local…) ainsi qu’une articulation avec les pôles Politiques publiques, Filières agricoles, organisations paysannes, etc.).

 

  • Qualifications requises obligatoires (seules les candidatures présentant ce minimum requis seront étudiées) :
  • Formation supérieure : Bac+5 en zootechnie, médecine vétérinaire, géographie, sociologie rurale ou équivalent ;
  • Bonne connaissance des différents types d’élevages en zones subsaharienne et méditerranéenne, appui à l’amélioration des élevages, adaptation des systèmes au changement climatique, attestée par des formations spécialisées et un minimum de 5 années d’expertise de terrain sur ce thème ;
  • Bonne connaissance des évolutions des ressources naturelles en lien avec les modes d’exploitation pastoraux et agro-pastoraux, et les effets du climat, attestée par des formations et au minimum 5 ans d’expertise de terrain ;
  • Bonne connaissance des approches concertées d’aménagement et de gestion des ressources et du foncier pastoral, réalisation d’infrastructures pastorales hydrauliques et commerciales, modes de gestion décentralisés, attestée par des formations spécialisées et un minimum de 5 années d’expertise de terrain sur ce thème ;
  • Expériences de terrain en conception/mise en œuvre d’actions de développement de l’élevage, de gestion concertée des ressources pastorales, d’aménagement de l’espace rural, gestion du foncier rural. Au moins 7 ans d’expérience en conditions professionnelles dont 5 dans le domaine de l’élevage pastoral ou agro-pastoral (Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est, Maghreb, Madagascar, Asie du Sud-Est) ;
  • Expériences attestées (missions courtes ou longues) auprès de ministères de l’élevage, d’organisations faîtières des éleveurs et de collectivités. Maîtrise des dimensions institutionnelles et politiques du développement de l’élevage pastoral et agro-pastoral, hydraulique pastorale, aménagement de l’espace rural ;
  • Bonne capacité de rédaction (rapports d’études et de suivi, synthèses, capitalisations et outils). Maîtrise outils informatiques (outils Windows et système d’information géographique). 

 

  • Aptitudes spécifiques : rigueur, capacité d’analyse technique, au travail en équipe, goût pour l’accompagnement des acteurs locaux, la participation et le dialogue. Intérêt pour l’ingénierie sociale, la socio-anthropologie.

 

  • Langues de travail : français exigé avec bonne maîtrise de l’anglais. La maîtrise de l’arabe constitue un plus.

 

  • Contrat proposé et localisation : durée indéterminée après période d’essai, Paris ou Montpellier avec missions fréquentes Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est, Maghreb, Madagascar. Prise de poste en septembre 2022.

 

  • Rémunération : selon la grille des salaires IRAM.

 

Veuillez adresser vos candidatures, lettre de motivation et cv actualisé à l’adresse suivante : profil1@iram-fr.org en indiquant « Poste chargé(e) de programme pastoralisme à l’Iram » en objet de message.

 

Date limite de dépôt des candidatures : 15 août 2022

 

Postuler